mercredi, décembre 25, 2013

PAPILLOTES DE GAMBAS AU CURRY

Pour le réveillon de Noël, j’ai préparé cette recette Thaïlandaise qui a eu un réel succès ! 
J’ai donc décidé de vous la faire partager…

Papillotes de gambas au curry

Pour 6 personnes, il vous faudra :

24 gambas, décortiquées (enlevez le boyau).
6 pochettes transparentes à rôtir.
15 cl de lait 1⁄2 écrémé Gloria.
10 cl de lait de coco non sucré.
1⁄4 d’ananas, épluché et taillé en petits dés.
1⁄2 citron vert, coupé en fines tranches.
10 g de curry madras ou,si possible, une cuillère à café de pâte de curry : le gout est vraiment incomparable.
2 échalotes moyennes, épluchées et coupées finement.
1 citronnelle, coupée en 6 morceaux.
125 g de pois gourmands, émincés en lamelles.
10 g de gingembre frais, taillé en julienne.
40 g de noix de cajou.

Dans un bol : mélangez le curry et le lait jusqu’à parfaite dissolution du curry, puis ajoutez le lait de coco. Salez.

Ouvrez les pochettes à rôtir et formez des sachets que vous placerez dans un plat à four. 
Dans chaque sachet, disposez un peu d’ananas, de noix de cajou, d’échalote, de pois gourmands, de citronnelle, de citron, de gingembre et 4 gambas.

Arrosez le tout  du mélange au lait de coco.
Fermez les papillotes avec le lien fourni avec les pochettes et enfournez environ 15 minutes à 200 °C. 
Les gambas sont cuites lorsqu’elles ne sont plus transparentes.



samedi, novembre 02, 2013

PIZZA

Ce soir il fallait trouver une idée pour le souper et j'ai pensé à une pizza. 
Mais je n'avais pas envie de ces pizzas trop grasses que l'on achète. Cependant je n'avais plus le temps de faire lever la pâte pendant plusieurs heures. Alors je me suis rappelé que j'avais acheté un paquet de mélange de farine pour pizza lors de notre dernier passage en Italie. 
Après vérification, la mixture est "instantanée" et donc inutile de faire lever ! Je suis donc le mode d'emploi et je cherche une garniture dans le frigo.



Pâte à pizza pour 2 pers.
Du coulis de tomate (3-4 CS)
Quelques tomates cerises
10 filets d'anchois à l'huile 
10 olives noires dénoyautées et coupées en 2
1 CS de câpres
De l'origan
Huile d'olive, 
éventuellement huile pimentée ou Tabasco.


Préchauffer le four à 250°C.
Je jette l'huile des anchois et je les fais tremper quelques minutes dans un bol d'eau vinaigrée : cela les dessale, les assoupli et dissout un peu les arrêtes qui s'éliminent facilement après un rinçage minutieux. Bien égoutter avant de les utiliser.

Etaler la pâte finement, en prenant soin de bien fariner le plan et les mains. Déposer la pâte sur une plaque en métal (la pizza sera bien croustillante).
Garnir avec le coulis de tomate en couche fine, répartir les anchois, les tomates cerises, les câpres.
Saupoudrer d'origan. 
Eventuellement arroser d'un filet d'huile d'olive.
Enfourner pendant environ 20 minutes.

Pimentez si vous le souhaitez et dégustez votre pizza maison !



Bien entendu, on peut varier les garnitures à volonté : 

jambon cuit
jambon cru
champignons
fromage râpé
mozzarella
roquefort
etc...

Si vous voulez faire votre pâte à pizza vous même, voyez cette recette : 

http://cacozmoud.blogspot.fr/2013/11/pate-pizza.html


PATE A PIZZA


Cette recette m'a été donnée voilà des années par un collègue et ami : Eric Mottet.


Ingrédients :

  •  230 g de farine 
  • 3 cs lait
  • 2 cs huile d’olive
  • 1⁄2 cc sel
  • 15 g de levure de boulanger en sachet, diluée dans 2 cs d’eau chaude


Mélanger le tout. Eventuellement, ajouter un 
peu d’eau.


Laisser reposer 3 heures.

N.B. : très pratique à congeler sous forme de boule pour une pizza. Laisser décongeler doucement durant quelques heures. 

vendredi, novembre 01, 2013

Petite soupe poireaux pommes de terre


Ce soir vite fait bien fait une petite soupe pour 2 un peu différente :



1 beau poireau
2 belles pommes de terre
quelques graines de cumin (carvi)
une belle pincée de cumin en poudre
1 ou 2 CS de crème fraîche
sel, poivre blanc
une noix de beurre

Laver les légumes, éplucher les pommes de terres, les couper en petits cubes, émincer le poireau finement.

 Faire suer le poireau dans le beurre. Ajouter les cubes de pomme de terre, faire tourner une minute et couvrir d’eau. Saupoudrer de cumin et des graines. Poivrer et saler légèrement.

A ébullition, laisser mijoter 45 minutes. vérifier le niveau d’eau pendant la cuisson.

La cuisson terminée, ajouter la crème fraîche et rectifier l’assaisonnement.


Enjoy !

samedi, septembre 28, 2013

Pumpkin & chickpea casserole


Ce soir un plat complet "végétarien" de saison : 
Cocotte de potiron aux pois chiches. 

Je me suis inspirée de plusieurs  recettes différentes et le résultat est plutôt intéressant. 
Je n'ai pas voulu en faire trop en ce qui concerne les épices et les herbes et garder l'esprit des recettes privilégiant le goût des ingrédients de qualité.
Ce qui ne gâche rien : c'est très vite fait ! 


 Pour 4 personnes en plat unique, 6 en accompagnement (ou petits gourmands) :

Ingrédients :

1 oignon finement émincé
2 gousses d'ail écrasées
1 CS de paprika
600 g de potiron, épluché et coupé en dés
1 boite de pois chiches, égouttés et rincés
1 boite de tomates pelées concassées
1/2 tasse de raisins secs
2 bouillons cubes (légumes ou volaille) à faire fondre dans
1l d' eau (plus si besoin au fur et à mesure)
1 tasse et 1/2 de riz rond (type Camargue ou risotto)
sel, poivre, éventuellement piment
2 tasses de bouquets de brocoli
2 CS égraines de sésame pour la déco (et le goût)
2 CS d'huile d'olive

Faire chauffer 2 CS d'huile d'olive dans une sauteuse ou une cocotte. Faire fondre l'oignon et l'ail pendant 5 mn à feu doux.
Ajouter le paprika hors du feu et mélanger. 
Ajouter le potiron, les pois chiches, les tomates pelées, les raisins, le riz et le bouillon.
Bien mélanger et couvrir pendant environ 20 mn.
Remuer fréquemment pour éviter que le riz n'attache.
Au besoin ajouter de l'eau chaude.
5 mn avant la fin de cuisson, ajouter les bouquets de brocoli et couvrir à nouveau.
Vérifier la cuisson du riz et l'assaisonnement : au besoin saler et poivrer.

Laisser reposer hors du feu quelques minutes et saupoudrer de graines de sésame au moment de servir ou dans l'assiette.

Bon appétit !


dimanche, septembre 01, 2013

GLACE A LA VANILLE CARAMELISEE

L'autre soir nous avions un apéro dinatoire avec la famille et j'ai utilisé ma turbine à glace pour faire ce petit dessert très simple mais néanmoins très apprécié de tous...



J'avais acheté ces petits moules en silicone (50 ml) qui vont aussi bien au congélateur qu'au four et je les ai étrennés pour l'occasion. 
J'ai écrasé au rouleau à pâtisserie quelques bons biscuits secs, en l'occurrence quelques Cucciulleli de Zilia aux amandes, puis j'en ai saupoudré sur les glaces avant de les mettre au congélateur. Ce n'est pas seulement un plus visuel : la glace est déjà un délice en elle même et le goût est vraiment rehaussé par le biscuit.

INGREDIENTS : pour 9 moules de 50 ml.

410 gr de lait entier concentré
1 jaune d'oeuf
1 sachet sucre vanillé
60 gr de sucre de canne, extrait de vanille (facultatif)

Quelques biscuits secs pour saupoudrer 

PREPARATION :

Mélanger la boite de lait, le jaune d'oeuf, le sucre vanillé et le sucre de canne dans une petite casserole.
Faire chauffer à feu vif tout en remuant avec un fouet jusqu'à ébullition.
Laisser reposer et refroidir.
Mettez le tout dans la turbine et faites turbiner.
Dégustez votre glace à la vanille caramélisée.


J'ai donc réparti la glace turbinée dans les moules, saupoudré de biscuits et mis au congélateur bien à plat en attendant l'heure du dessert...


mardi, août 27, 2013

LASAGNES COURGETTES ET SAUMON


Aujourd'hui j'ai une pensée pour Jeff, qui était "mon" (curieux comme on s'approprie les médecins...) généraliste et qui m'a dit un jour "il faut arrêter de sur-investir dans la nourriture" (c'était son rôle de le dire : je ne suis pas sure qu'il le pensait vraiment d'ailleurs !). Ce à quoi je lui ai répondu du tac au tac, en souriant : "ça va pas être possible !" Mais je crois qu'il le savait déjà...:-)

Donc ce matin, levée à 6 heures, après les libations d'usage, j'ai eu une envie de lasagnes (non, je ne vais pas être grand-mère... enfin je crois pas !). J'ai fait semblant de penser à autre chose vu que nous serons 2 à midi, les lasagnes je les fait plutôt pour 8...



LASAGNES COURGETTES ET SAUMON



Mais bon, comme je n'arrivais pas à avoir d'autres idées que des lasagnes, alors j'ai décidé de me battre et de m'adapter. 
Je n'ai pas de petit plat à four rectangulaire mais j'ai trouvé dans mon placard un moule en aluminium jetable d' 1 litre qui devrait faire l'affaire. 
Sauf que mes lasagnes "sèches" n'ont pas la bonne dimension : qu'à cela ne tienne, je les ai découpées délicatement au couteau à la taille du plat. 
Puis, après un petit tour sur internet pour trouver une idée nouvelle (pour moi), j'ai décidé de faire des lasagnes aux courgettes et au saumon (j'avais ça dans mon frigo), à ma façon. 

J'ai utilisé : 

1 morceau de saumon surgelé 
2 belles courgettes vertes 
1 cc d'origan
2 CS d'huile d'olive
Sel, poivre
des lasagnes sèches fines (cuisson 20 mn indiquée sur le paquet) découpées à la taille du moule.


Les lasagnes découpées à la bonne taille


Pour la béchamel :
25 g de beurre + une lamelle pour beurrer le moule
25 g de farine
1/2 litre de lait écrémé
une pincée de noix muscade
sel, poivre


******************************************

Pré-chauffer le four à 200°C.

En fait j'ai procédé comme je cuisine habituellement les différents ingrédients :

J'ai fait cuire le saumon 4 mn au micro-ondes dans son sachet (comme indiqué sur l'emballage), puis je l'ai découpé en petits morceaux.

Les courgettes : je les prépare souvent ainsi pour les manger en accompagnement : 
je les ai lavées, coupées en 2, puis encore en 2 dans la longueur pour enlever les pépins. Puis je les ai coupées en fines lamelles.


Les courgettes parées à être coupées en lamelles
Ensuite je les ai faites sauter dans un fond d'huile d'olive avec l'origan, sel, poivre. J'ai poursuivi la cuisson à couvert jusqu'à ce qu'elles soient tendres.

Pendant ce temps j'ai fait la béchamel : préchauffé le lait, fait fondre le beurre, ajouté la farine et fait "roussir" doucement. Puis ajouté le lait progressivement en remuant constamment au fouet et laissé cuire 10 mn à feu très doux. Salé, poivré et ajouté une pincée de noix muscade et c'est fait !

Verser les courgettes et le saumon dans la béchamel et mélanger délicatement. Vérifier et rectifier l'assaisonnement si nécessaire.

Monter les lasagnes :

Couche après couche, à bien répartir...

Beurrer le moule et étaler un peu de béchamel (sans morceaux) puis disposer les lasagnes. Répartir une couche du mélange de béchamel et continuer à alterner les couches de lasagne et de béchamel. Terminer par une jolie couche de béchamel.
Prêt à enfourner

Enfourner le plat pendant 20 mn puis couvrir et laisser reposer 10 mn au moins avant de servir.



A déguster avec une salade pour un repas complet et équilibré... 








lundi, août 26, 2013

MOELLEUX A LA FARINE DE CHATAIGNE

J'avais acheté en Italie un moule en silicone pour faire un gâteau en forme de rose...

N'étant pas moi même une grande pâtissière, c'est Claire qui l'avait inauguré. Cette fois je l'ai utilisé pour cuire ce moelleux à la châtaigne. 

Des recettes de gâteau à la châtaigne, j'en avais plusieurs. Mais cette fois je cherchais plus de goût et plus de moelleux et j'ai trouvé cette recette sur Internet qui semblait répondre à mes envies. 

De plus il était dit que la recette pouvait faire 2 moules à manqué pas trop grand. Or ce moule-fleur est bien grand : cela a fait un bon gros gâteau très moelleux et très gouteux. J'ai juste réduit la dose de rhum car je trouvais le goût trop présent.






Il vous faudra :
- 180 g de farine de châtaigne
- 180 g de sucre de canne (ou de sucre blanc)
- 12 cl de lait
- 10 cl d'huile
- 4 œufs
- 1 sachet de levure chimique (type Alsa rose)
- 2 cl d'eau de vie ou de rhum
- 1 bonne cuillère à café d'extrait de vanille liquide - 1 pincée de sel
- Du sucre glace pour saupoudrer

Préchauffer le four à 180°C, puis baisser à 160°C en enfournant le gâteau.
Séparer les jaunes d'œufs des blancs. Réserver les blancs dans un autre saladier et les monter en neige avec une pincée de sel.
Tamiser  la farine de châtaigne dans un saladier. Ajouter le sucre et la levure, bien mélanger au fouet et disposer en fontaine.
Y ajouter le lait, l'huile, l'eau de vie ou le rhum, la vanille et les jaunes d'oeufs. Fouetter jusqu'à obtenir un mélange bien homogène.

Ajouter délicatement les blancs d'oeufs montés en neige à la préparation.
Beurrer et fariner un grand moule à manqué car le gâteau gonfle bien (environ le double de son volume). Eventuellement utiliser un deuxième moule.
Enfourner et laisser cuire environ 50 min : piquer le gâteau au centre, la lame doit ressortir propre. Ne pas laisser trop cuire pour garder le moelleux...
Laisser refroidir, démouler et saupoudrer de sucre glace.
Le moule-fleur

dimanche, août 25, 2013

MA SALADE DE LENTILLES A L' ORIENTALE



Ce matin je cherchais une idée pour un accompagnement de Barbecue et j'ai jeté mon dévolu sur une recette de "salade de lentilles à l'orientale".
Bien entendu j'ai dû procéder à quelques modifications liées aux disponibilités de mes placards mais le résultat a finalement été très apprécié. 

Pour environ 10 personnes :
500 g de lentilles (j'avais un mélange tricolore bio)
1 gousse d'ail écrasée
1 CC de cumin en poudre
2 tranches de citron non traité
1 oignon rouge émincé finement
100 g de raisins secs réhydratés (ou abricots secs coupés en morceaux et réhydratés)
2 poivrons de couleurs différentes épluchés*, épépinés et coupés en fines lamelles
150 g de fèves épluchées surgelées ou 100 G de fleurettes de brocoli
60 g de pignons ou de graines de tournesol grillées
2 CS de persil haché.
4 oeufs durs (facultatif)
Sauce au citron à la coriandre :
2 jus de citrons
4 CS d'huile d'olive
4 CS de coriandre ciselée
1 CS d'huile de noisette
sel, poivre



Cuire les lentilles comme indiqué sur la boite avec la gousse d'ail, la tranche de citron et le cumin.

Dans un grand saladier, mélangez le jus de citron avec du sel et du poivre, puis émulsionnez avec les huiles. Incorporez la coriandre.
Égouttez les lentilles, enlevez l'ail et le citron, puis versez-les chaudes dans le saladier. Mélangez-les avec la sauce.
Ajoutez l'oignon, les raisins, les poivrons, les fèves et éventuellement les oeufs durs. Mélangez bien. Parsemez des pignons et de persil. 

Peut se préparer à l'avance : parfait pour un buffet ou un pique-nique en plat complet.


* : J'ai découvert l'éplucheur de tomates il y a 2 ans chez ma mère et, bien que septique à priori, j'ai été conquise à la première utilisation ! pas du tout un gadget... J'en ai donc acquis un (magasin "spécialisé" ou même Casa)
Puis j'ai eu l'idée d'essayer avec les poivrons dont la peau est particulièrement difficile à digérer et le résultat est tout simplement magique : facile, rapide et efficace ! à utiliser sans modération ! 

l'épluche-tomate

vendredi, août 23, 2013

Mon yaourt Libanais




Depuis quelques années j'ai pris l"habitude de faire mes propres yaourts. 
Cet été j'ai décidé d'essayer les yaourts "à la Grecque". Une recette trouvée sur Internet et voilà !

Je fais chauffer 2 litres de lait entier (ou pas, mais c'est moins onctueux bien sur !) à la bonne température (entre 37 et 45 °Celsius) et je mélange un yaourt ou une dose de ferments (dans les supermarchés : "Mon yaourt Maison" ou "Mon bifidus Maison").



Je laisse dans le four à 35 - 40 ° C (une fois la température atteinte, on peut éteindre le four et ne laisser que la lumière : la chaleur émise par la lampe suffit à maintenir au chaud) pendant 6 - 8 heures le temps que le yaourt soit "pris". Le yaourt est plus doux s'il a fermenté longtemps, plus acide sinon : choisissez ce que vous préférez.


Jusqu'ici c'est un yaourt. Maintenant, préparez une passoire avec un torchon propre et versez y le yaourt délicatement. Fermez le torchon avec une ficelle et laissez égoutter 2 heures : vous avez un yaourt "à la Grecque" crémeux et onctueux. Délicieux avec du miel, une bonne confiture ou même du sucre.




Si vous choisissez de laisser égoutter le yaourt un peu plus longtemps, il sera plus ferme et crémeux : c'est un yaourt Libanais ! (Merci Emmanuelle !) et là vous salez, poivrez, ajoutez un peu d'oignon coupé très fin et c'est un accompagnement original et rafraichissant pour vos crudités, saumon, pommes de terres vapeurs etc...




vendredi, juillet 26, 2013

MEXICAN DIP


Je cherchais l'inspiration pour le Brunch du jour de l'an lorsque j'ai eu l'idée d'envoyer un email à mes amis Ginnie et Paul Marlin dans le Massachusetts. 
J'ai reçu en retour cette recette simple et originale qui a le grand mérite de plaire aux grands et aux petits. 

Idéal également en plat principal pour nourrir des ados... ou adultes !





Voici les doses que j'ai utilisé pour 6 personnes :

500 g de fromage frais style St Moret ou Philadelphia
800 g viande hachée (congelée, 500 g suffiraient en "frais")
20 cl de coulis de tomates (facultatif) ou d'eau
1 pot de 300 g de sauce mexicaine (salsa)
300 g de fromage râpé (Cheddar si vous en trouvez, sinon une mimolette ou un bon emmenthal)
1 CS de cumin en poudre
1 paquet de Tortilla chips

Pré-chauffer le four à 180 °C (Thermostat 6)

Faire sauter la viande hachée dans une poêle. Saler, Poivrer, ajouter le cumin et laisser mijoter quelques minutes avec le coulis de tomates ou un peu d'eau si nécessaire.

Dans un plat en Pyrex ( diamètre : 25 cm) :

Etaler une couche de fromage frais.
Recouvrir d'une couche de viande hachée.
Ajouter une couche de sauce mexicaine.
Recouvrir de fromage râpé.

Passer au four  pendant 10, 15 minutes le temps que le fromage fonde.

Servir avec un bol de chips Tortillas.

Accompagner d'une salade mixte : sucrine, tomate, carotte râpée, grains de mais...





vendredi, juillet 19, 2013

LIMONCELLO


La recette me vient de Sardaigne où Giulia nous avait reçues comme des princesses et nous avait chargées de cadeaux en partant.



1 litre d’alcool à 90° (dans les supermarchés en Italie)
10 zestes de citrons non traités

Peler les zestes très finement, sans le «blanc » de la peau.
Laisser macérer les zestes dans l’alcool pendant 20 jours.
Préparer le sirop avec 600 g de sucre pour 2 litres d’eau. Porter à ébullition et laisser bien refroidir.
Enlever les zestes et filtrer l’alcool si nécessaire.
Mélanger l’alcool et la mélasse et bien remuer.
Garder au congélateur avant de servir.


A consommer avec modération ! ;-)

samedi, juillet 06, 2013

COURGETTES FARCIES AU BROCCIU


Une recette d'été sans l'être car le vrai "Brocciu" se fait très très rare l'été, les brebis ne donnant que très peu de lait.
Cependant ce sera tout de même très bon avec de la Brousse ou même de la Ricotta si vous en trouvez plus facilement près de chez vous.

Accompagné d'un riz pilaf au bouillon de légumes (si vous voulez la jouer vraiment végétarien) ou de poule et de sa sauce tomate "maison" cuisinée en un tour de main avec des tomates pelées en boite.



Pour 5 personnes :
5 belles courgettes longues un peu dodues
1 brocciu de 500 g (ou brousse ou ricotta)
2 gros oeufs
1 petite CC de Persa (Marjolaine) : attention c'est fort en goût
2 gousses d'ail
3 CS de persil
chapelure
Sel, poivre, huile d'olive

350 g de riz, de préférence rond ou à risotto : carnaroli, arborio par exemple.
1 bouillon cube : légumes ou poule
30 g de beurre ou 3 CS d'huile d'olive

Pour la sauce tomate :
2 boites de tomates pelées concassées (les marques Italiennes sont parfaites)
1 oignon
3 gousses d'ail
1 feuille de laurier
Thym
Basilic (facultatif)
Sel, poivre, huile d'olive.

Préchauffer votre four à 200°C.



Faire blanchir les courgettes dans l'eau bouillante salée pendant 2O bonnes minutes, elles doivent être tendres. Les couper en 2 dans le sens de la longueur, ôter les extrémités "a minima" pour ne pas entamer la partie contenant les pépins. 
Evider délicatement les courgettes à l'aide d'une petite cuillère : enlever les pépins et ce qui les relie entre eux.
Ecraser le brocciu avec une fourchette, afin qu'il devienne un peu crémeux.
Battre les oeufs rapidement dans un bol.
Ajouter les oeufs, le persil et la persa finement hachés, le sel et le poivre et mélanger jusqu'à obtenir une crème homogène.
Remplir les courgettes avec cette farce.
Saupoudrer de chapelure, disposer les courgettes dans un plat à four préalablement graissé à l'huile d'olive et enfourner  à 200° pendant 1 heure.

Sauce tomate :

Hacher l'oignon et écraser l'ail. 
Dans une casserole, faire revenir l'ail et l'oignon dans l'huile d'olive.
Lorsque qu'ils ont transparents, jeter les tomates, bien remuer. 
Ajouter une boite d'eau, le laurier, du thym, quelques feuilles de basilic et cuire environ 30 minutes à feu moyen en remuant de temps en temps pour que cela n'accroche pas.
Lorsque c'est cuit, enlever le laurier et mixer au plongeur ou au presse-purée. Saler, poivrer selon votre goût. 

Servir les courgettes avec le riz et le coulis de tomates.



RMQ. : C'est encore meilleur réchauffé ! 








jeudi, juin 20, 2013

MON RIZ AU LAIT



Lasse de gratter mes casseroles chaque fois que je faire cuire une préparation au lait, je voulais depuis quelques temps essayer de faire du riz au lait au micro-ondes.

Je me suis inspirée d'une recette trouvée sur internet que j'ai trouvé particulièrement séduisante.

J'ai utilisé du riz gluant (je voulais aussi essayer depuis longtemps) mais si vous n'en trouvez pas, vous pouvez utiliser du riz rond (ordinaire).

N'étant pas trop attirée par les desserts trop gras ou trop sucrés, j' ai adaptée la recette à mon goût. Le fructose, que l'on trouve presque partout maintenant, en fait un dessert à index glycémique bas. Le lait 0% le rend "léger".
On donne du goût avec une gousse de vanille, mais on peut choisir un zeste de citron (non traité), de la cannelle, des raisins secs etc...

J'ai versé 2 parts dans des verres à Cidre (pour consommer "de suite") et le reste dans 4 pots à confiture Bormioli (180ml) à conserver au frais. Le couvercle à vis permet de l'emporter facilement...

Voilà : pour 6 personnes !

Enfin bref, je l'ai fait tester sur le champ (juste le temps qu'il refroidisse !) par un Docteur ès Riz-au-lait : Thierry. Il l'a trouvé parfait : ouf ! 

Prévoyez :
1 litre de lait écrémé 
1 gousse de vanille (de Tahiti par exemple)
ou tout autre "parfum" : zeste de citron, cannelle
180 g de riz gluant (épiceries asiatiques)
60 g de fructose

Voici comment j'ai procédé :

Dans un grand saladier, verser le lait. 
Ouvrir la gousse de vanille en 2 dans le sens de la longueur et gratter les précieux grains noirs avec la pointe d'un couteau. Ajouter le tout dans le lait.
Y jeter le riz gluant (pas lavé) en pluie, en fouettant bien.
J'ai cuit le tout au micro-onde sans couvercle pendant 21 minutes, en fouettant toutes les 5 minutes pour que la cuisson soit bien homogène.
Le temps de cuisson peut dépendre du four, le résultat doit être légèrement liquide, épais mais onctueux. Testez la cuisson du riz en le goutant. 

Lorsque la cuisson est terminée, enlever la gousse de vanille, ajouter le sucre (il parait que le riz cuit moins bien avec le sucre) et bien remuer.


Pour le déguster, il se suffit à lui même tel quel, mais si vous êtes vraiment "bec sucré", vous pouvez l'enrichir d'une cuillère de miel ou de bonne confiture... Délicieusement régressif...




samedi, juin 15, 2013

MARMELADE DE CITRONS

Pour Madame Leipp, une recette Italienne facile et "rapide"...



8 citrons NON TRAITES (environ 850 g) 
650  g de sucre
Eau (6dl)
Quelques bocaux à confiture préalablement ébouillantés et séchés.

Laver les citrons, éliminer les extrémités, les couper en 2 dans la longueur.
Enlever les pépins et les réserver dans une mousseline (compresse médicale par exemple) que l'on fermera bien.
Couper les 1/2 citrons en tranches fines (je les ai alors recoupé en tout petits morceaux). Ajouter les sucre et l'eau, bien mélanger et laisser reposer au frigo 12 heures (ou la nuit).
Après ce temps de repos, mettre le tout dans une cocotte assez large et cuire à feu moyen jusqu'à ce que la consistance soit homogène et les morceaux transparents (environ une heure).
Ecumer de temps en temps.
Lorsque la marmelade est cuite, verser dans les pots que vous fermerez à chaud au fur et à mesure. Retourner les pour que le vide se fasse en refroidissant. Les remettre à l'endroit avant refroidissement complet car si la marmelade est très ferme, il peut être difficile de faire "retomber" la confiture au fond du bocal.
Et voilà !
Vous pouvez ajouter une gousse de vanille si cela vous dit, mais si vous avez de bons citrons, leur goût suffira.
Pensez à nettoyer le col bocal avant de le fermer (avec un papier propre et humide par exemple) car s'il reste du sucre, le couvercle va coller et vous risquez d'avoir du mal à l'ouvrir.
La confiture peut se garder plusieurs années sans souci si elle est suffisamment cuite. Néanmoins je trouve qu' elle est meilleure, plus goûteuse, si vous la consommez dans l'année.

lundi, juin 03, 2013

RISOTTO AUX FRUITS DE MER



Je me suis inspirée de l'excellent site http://www.giallozafferano.it/ pour mettre à profit un sachet de fruits de mer (SANS surimi !),  afin de cuisiner rapidement ce délicieux risotto.
Préparer les fruits de mer frais serait incomparable, mais ce serait bien plus long à préparer... 


Pour 3 / 4 personnes, il vous faut :
- 250 g de riz Arborio ou Carnaroli (spécial risotto)
- 400 g de fruits de mer mélangés surgelés (crevettes, moules, calamars, encornets préalablement décongelés)
- 1 oignon 
- 1 carotte, râpée fin
- 1 gousse d'ail hachée
- 1 petite branche de céleri émincée fin
- 3/4 l'eau bouillante
- 1/4 l de vin blanc sec
- 4 cuillères à café de bouillon en poudre (de légumes ou volaille)
- 4 cuillères à soupe d'huile d'olive
- sel, poivre 


Peler l'oignon et le faire revenir à feu doux dans une casserole avec l'huile d'olive. Pendant que l' oignon rissole, préparer un bouillon avec l'eau et le bouillon, laisser en attente.


Dans une poêle, faire fondre l'ail avec la carotte et le céleri. Ajouter les fruits de mer décongelés, faire bien revenir l'ensemble ; verser la moitié du vin blanc et laisser évaporer l'alcool. Mettre le tout en attente.


Verser le riz en pluie dans la casserole contenant l'oignon en tournant sans cesse jusqu'à ce qu'il devienne légèrement transparent. Mouiller avec le vin restant, laisser évaporer l'alcool. Mettre le bouillon sans arrêter de remuer. 
Avant que le riz ait absorbé tout le liquide, ajouter les fruits de mer, mélanger et terminer la cuisson.
Laisser reposer 5 mn et déguster !





dimanche, mai 26, 2013

CHORBA DE VIVIANE


Voilà, j'ai écumé toutes les épiceries orientales de la région (et il y en a...) et même le "Super Souk" à Furiani et je n'ai pas trouvé de blé vert. :-( 
Après consultation de différentes recettes sur internet, je l'ai remplacé par du boulgour gros et j'en ai profité pour ajouter quelques ingrédients à la recette de Viviane (qu'elle me pardonne !)


Dernière modification : ce soir, en lisant sur la toile différentes recettes de chorba (il y en a beaucoup), j'en ai trouvé une qui ajoute un jus de citron en même temps que les herbes : et là, un flash : le souvenir du petit goût aigrelet de la chorba de mémi Odette ! Thierry me faisait remarquer qu'elle coupait la viande en petits cubes, ce qui est impossible avec le collier. Il s'agit donc certainement d'épaule coupée en petit morceaux, ce qui est plus "pratique" pour la dégustation.

500 g de collier de mouton (1beau morceau/personne)
1 courgette

1 carotte
2 oignons
2 gousses d’ail
2 tomates
1 petite boite de concentré de tomates
1 branche de céleri
1 poivron
1 jus de citron
1 verre à thé de blé vert (ou à défaut du boulgour gros)
1 CS paprika
1 baton de cannelle
pois chiches
persil plat / menthe / coriandre

· Couper en dés les légumes, hacher les herbes.
· Faire revenir la viande, puis les oignons ( avec un peu d’eau), les tomates, le poivron, la courgette.
· Ajouter le concentré de tomates.
· Verser un litre d’eau froide (+ si besoin).
· A ébullition, ajouter le blé vert.
· Laisser bouillir gentiment 1 heure, + si besoin.


Au moment de servir, ajouter la menthe, le persil et la coriandre hachés.



Un vrai Délice ! 

Encore meilleur réchauffé...



mardi, mai 21, 2013

LASAGNES AUX LEGUMES


Pour Paul-Philippe, auprès duquel je m'excuse d'avance si le goût n'est pas exactement le même car je ne fais jamais exactement la même recette à chaque fois... selon les légumes dont je dispose et l'inspiration.

Pensez à lire la recette entièrement avant même de faire vos courses et de commencer à préparer : ce sera probablement très utile...

Pour 8 personnes :

1 boite de 500 g de lasagnes fines cuisson 20 minutes (il vous en restera)  ou des lasagnes fraîches (suivre les instructions sur l'emballage pour la cuisson).

Pour la béchamel (bien liquide) : 
1 litre de lait 
50 G beurre
50 G farine
une pincée de sel
1 pincée de noix muscade.

Pour les légumes :
2 échalotes
1 grande courgette
1 grande carotte
1 belle aubergine
1 poivron
2/3 tomates (selon la taille et votre goût)
Sel
Huile d'olive
Origan et basilic frais

150 G  de parmesan rapé 

Préchauffer le four à 180° chaleur tournante ou 200° si votre four n'est pas trop fort. 


Préparez les légumes :
Eplucher et couper finement les échalotes.
Eplucher la carotte, le poivron (avec un épluche-tomate, c'est bien meilleur), les tomates, ôter les pépins (même ceux des courgettes : c'est plus digeste) et couper tous les légumes en petits dés.

Faire chauffer un fond d'huile d'olive dans une grande poêle. Y faire sauter l'échalote et les légumes en remuant souvent.
Saler et ajouter les tomates. Assaisonner avec l'origan et le basilic (N'oubliez pas : herbes sèches en début de cuisson, herbes fraîches en fin de cuisson).
Couvrir et finir de cuire "à l'étouffé". Les légumes doivent être fondants, vérifiez la cuisson régulièrement, attention à ne pas faire attacher, au besoin ajouter de l'huile et/ou de l'eau au fur et à mesure. Vérifier l'assaisonnement en fin de cuisson : éventuellement ajouter du sel et poivrer .

Préparez la béchamel : 
Faire chauffer le lait. Saler légèrement. Faire fondre le beurre à feu moyen/doux dans une casserole. Ajouter la farine et la faire dorer à feu doux (pour que la béchamel n'ait pas le goût de farine). Ajouter le lait progressivement en fouettant sans arrêt jusqu'à ébullition, puis laisser cuire doucement 8 mn environ en "raclant" constamment  le fond de la casserole avec une cuillère en bois pour éviter que ça attache.
Sortir du feu et continuer à remuer de temps en temps.

Montez vos lasagnes :
Beurrer un plat à four rectangulaire, étaler une mince couche de béchamel, puis une couche de pâtes.
Bien étaler une fine couche de légumes, répartir une couche de béchamel, saupoudrer légèrement de Parmesan et continuer jusqu'à finir les ingrédients. Finir par les légumes, la béchamel et un peu plus de parmesan.

Enfourner 20 mn (ou comme indiqué sur l'emballage des lasagnes). Eteindre le four, couvrir avec un papier d'aluminium (sauf s'il reste trop de liquide) et laisser reposer 10 mn au four, puis 10 mn hors du four.

Découper les portions, servez et dégustez !


CE QUE J'AI REMARQUE :
Il faut vraiment "étaler" les couches, c'est à dire ne pas en mettre trop à chaque fois car vous n'auriez que très peu de pâtes au final et ce n'est pas le but recherché ! N'hésitez pas à "tasser" délicatement.

Pour être bien moelleuses, les pâtes sèches doivent vraiment tremper dans le liquide au moment d'être enfournées. Au besoin ajouter délicatement du lait ou de la crème liquide.

Personnellement j'utilise du lait écrémé, c'est plus léger et digeste (on peut aussi utiliser du lait sans lactose).

N'hésitez pas à faire plus de légumes (attention cela prend beaucoup de place dans la poêle) : vous serez sur de ne pas en manquer et s'il en reste vous pourrez les conserver au frigo et les finir plus tard.